je-dis-stop

 

Cher voyageur, voyageuse,

Vous pour qui la période de Pâques est synonyme de congés et d’œufs en chocolats. Vous qui vous apprêtez à emballer vos affaires dans de grandes valises pour vous envoler quelques temps loin du train-train quotidien. Vous qui partez en voyage…

A l’endroit où vous vous rendrez, comme partout ailleurs dans le monde, des enfants sont victimes d’abus et d’exploitation sexuelle. Pour eux, ce ne sont pas des vacances.

Si vous êtes témoin d’une situation suspecte, quelle qu’elle soit, il est de votre devoir d’ouvrir les yeux. Si des actes vous laissent penser qu’un cas d’abus ou d’exploitation sexuelle d’enfants pourrait être en train de se produire, agissez en signalant les faits.

Comment ? Vous pouvez signaler ces faits sur le site Je dis STOP. Quand vous signalez, essayez de répondre aux questions « qui ? », « où ? » et « quand ? ». Vous pouvez signaler même si vous ne connaissez pas le nom de l’abuseur ou de la victime. Bien entendu, plus l’information fournie est précise, plus il sera possible pour la police d’ouvrir une enquête. Quels signes pourraient vous alerter ? Par exemple, un enfant ou un adolescent en présence d’un adulte qui ne semble pas de la même famille (ex. ils ne parlent pas la même langue, ne semblent pas proches), un adulte seul avec un mineur qui n’a pas l’air à l’aise… Même s’il reste un doute sur la nature des comportements dont vous êtes témoin, signalez les faits. Grâce à vous, une enquête pourra être ouverte par la police et la justice déterminera s’il s’agit d’une situation d’abus sexuel.

La campagne Je dis STOP ! est une initiative du groupe STOP, coordonné par ECPAT Belgique. Ce groupe est un collectif d’ONG et d’acteurs institutionnels luttant ensemble contre l’exploitation sexuelle des enfants.